Les activités humaines


Sur le territoire, l’activité humaine est ancienne et a permis de façonner le paysage et les groupements végétaux.

Activités agricoles

Sur le territoire des deux sites Natura 2000 animés par la CCGPSL, les agriculteurs demeurent encore les principaux gestionnaires de l'espace. Ce sont essentiellement les activités d'élevage pastoral extensif qui valorisent l'espace et notamment les zones d'habitats naturels et habitats d’espèces d'intérêts communautaires.

Activités cynégétiques

Pour pouvoir chasser, les chasseurs doivent détenir le droit de chasse ou adhérer à une association détentrice du droit de chasse : ce sont soient les associations communales de chasses soient les chasses privées.

Au total ce sont plus de 2 000 chasseurs qui sont présents sur les sites Natura 2000.

L’exercice de la chasse est soumis au respect d’une règlementation conséquente. Tant sur les modes, que sur les moyens et ou encore particularités de chasse des différentes espèces. La règlementation s’appuie sur des textes nationaux (lois et décrets) et des textes départementaux (arrêtés préfectoraux par exemple).
-
Sanglier du 1er juin 2015 au 28 février 2016
- Lièvre du 13 septembre 2015 au 25 décembre 2015
- Faisan du 13 septembre au 31 janvier 2016

Les associations de chasse, participent à la gestion des espaces naturels en installant des aménagements cynégétiques ou en ouvrant certaines parcelles de garrigues par exemple.


Activités sylvicoles

33 424 hectares sont classés en surfaces boisées. 7 190 hectares de ces forêts sont publics et soumises au régime forestier. Les autres massifs sont privés, principalement des garrigues et maquis boisés et des taillis. En zone méditerranéenne les hautes futaies sont rares.

Activité de loisir

Dans cette zone située à moins d’une vingtaine de kilomètres de Montpellier, les activités de loisirs et de pleine nature sont nombreuses. Sentiers de randonnée, vol libre, escalade, canoë ou encore VTT ne sont que quelques exemples des nombreuses activités qui s’offrent sur ce territoire.

Si certaines activités sont fédérées et organisées avec des comités départementaux, d’autres ne le sont pas. Ces derniers pratiquants, très nombreux, ne peuvent pas être facilement contactés et sensibilisés.


Actualités en lien avec cette rubrique
Des mesures agro-environnementales en 2015 (juillet 2015)
Les chasseurs se sont engagés (juin 2015)